CoVepiT

OSE Immunotherapeutics s’est engagée dans la lutte contre la COVID-19 et son équipe d’immunologistes travaille activement à l’élaboration d’un vaccin prophylactique contre le virus pandémique SARS-CoV-2.

CoVepiT comprend 11 cibles de néo-épitopes sélectionnées sur la base d’analyses sur près de 167 000 séquences différentes de virus isolées à l’échelle mondiale, et le vaccin couvre donc bien les souches et variants initiaux et nouveaux de SARS-CoV-2

  • Une réponse immune durable
    CoVepiT est un vaccin prophylactique contre la COVID-19 basé sur la sélection et l’optimisation d’épitopes pour générer une réponse immune durable des lymphocytes T mémoires sentinelles dans les voies respiratoires et le poumon.
  • Des peptides optimisés pour augmenter la réponse immune
    Ce vaccin est composé de fragments de peptides sélectionnés (néo-épitopes) et optimisés par des algorithmes d’intelligence artificielle pour accroître la réponse immune et induire une forte réponse mémoire des cellules T.
  • Des cibles pour anticiper l’évolution du virus
    La sélection et la production de cibles SARS-CoV-2 (Spike, M, N et plusieurs protéines non structurales) est basée sur une homologie observée dans 46 000 séquences de SARS-CoV-2 isolées dans le monde, pour anticiper également l’émergence future d’un nouveau coronavirus.
  • Une technologie validée cliniquement
    CoVepiT s’appuie sur la technologie propriétaire Memopi®, dont l’efficacité et la tolérance ont été validées par l’étape 1 de l’étude clinique de phase 3 de Tedopi®, combinaison de néo-épitopes antitumorale, chez des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules.

A PROPOS DU PROGRAMME CLINIQUE DE CoVepiT

Une étude clinique ex vivo chez l’Homme a été menée chez 120 sujets adultes convalescents de la COVID-19 versus des sujets non exposés à la maladie. Elle avait pour objectif d’évaluer la réponse mémoire immunitaire des cellules T à distance de la résolution de l’infection au SARS-CoV-2. L’étude s’est conclue avec l’identification d’épitopes T mémoires immuno-dominants après infection par la COVID-19.

Sur la base des résultats obtenus dans les études précliniques et ex vivo chez l’Homme la Société a initié un essai clinique de phase 1 de CoVepiT en avril 2021 pour évaluer la tolérance, la réactogénicité et l’immunogénicité de CoVepiT chez des adultes volontaires sains.

En juillet 2021, la Société a suspendu volontairement, par précaution, le recrutement et l’administration de CoVepiT dans l’essai clinique de phase 1 en raison d’un nombre limité d’effets indésirables (indurations de type nodules au point d’injection) de grade 1 et d’un effet indésirable de grade 2 chez un participant. Depuis, les données ont été analysées régulièrement avec le Comité indépendant en charge de l’évaluation de la sécurité de l’essai (Safety Monitoring Committee) et le centre investigateur de Gand (Belgique). Les indurations ont été résolues en quelques semaines pour la plupart des participants (sans réaction systémique, sans fièvre, ni inflammation, sans ulcération locale), le suivi se poursuit témoignant d’un bon profil de tolérance. Ce profil avec des indurations fréquentes est proche de celui des vaccins qui induisent une réponse des cellules T (1;2,3) et il est régulièrement lié à ce mécanisme d’action T.

L’analyse positive des premières données de CoVepiT a montré en particulier des résultats immunologiques intérimaires positifs sur la réponse des cellules T obtenus dans 100 % de la population traitée, avec en parallèle une résolution des indurations locales observées lors de la vaccination.

Des résultats sur la réponse T mémoire long terme à 6 mois, attendus au premier trimestre 2022, seront un élément clé de la suite du développement clinique.

Communiqué de presse du 30 novembre 2021

(1) Pleguezuelos et al.  2020

(2) Rodo et al. PLoS  Pathog 2019

(3) Heitmann, J. S. et al. Nature 2021 

 

ClinicalTrials.gov : NCT04885361

Inscrivez-vous à notre newsletter